Dans la tente d’Abraham

Mariage dans le désert,

Shavouot

Unité

Révélation

Une diversité de noms qui devient un Nom

Emergence

Peu à peu

Discrètement

Surgissement

De l’eau et du feu

Ensemble

Chamaïm

C’est Lui !

Il est là !

Enfin !

Mais si petit.

Si fragile.

Un roi vulnérable

Le Roi !

Le Royaume en gestation

UN esprit.

Un esprit en formation.

Ici et là

Un peu partout.

Le Messie est non seulement Quelqu’un mais aussi un esprit, un état d’esprit, une nouvelle connaissance de Son Nom.

Une émergence à partir de la rencontre.

Emergence, apparition dans la Tente de la Rencontre

Dans la Souka.

Dans la tente d’Israël les chrétiens reviennent.

Nous revenons à la maison.

Nous sommes de retour chez nous.

Chez nous n’était pas chez nous et est redevenu chez nous.

Chez Israël, dans Israël, nous allons nous sentir chez nous.

Israël reste Israël, les chrétiens restent chrétiens.

Ou plutôt les chrétiens deviennent enfin chrétiens car ils sont revenus sur leur terre spirituelle.

Sur notre terre spirituelle, dans le judaïsme, nous redevenons ce que nous sommes destinés à être.

La plante retrouve la terre qui lui convient.

Dans la souka d’Israël l’Eglise se marie avec Israël.

Israël est comme son fiancé.

Israël est aussi sa matrice.

Israël est aussi le père de l’Eglise.

Israël est aussi le Messie en devenir qui ne peut pas être messie sans sa fiancée l’Eglise.

L’Eglise est celle qui provient de lui et retourne à lui.

Elle est la chair de sa chair.

« la chair de ma chair » (Genèse 2,23)

Et alors même Agar retourne chez Sarah, dans la tente d’Abraham !

« Retourne vers ta maîtresse et plie-toi à ses ordres. » (Genèse 16,9)

La spiritualité des musulmans retrouve sa source juive.

Nous nous retrouvons tous dans la tente d’Abraham, comme prévu.

Publicités